Publié le 31 Mai 2019

La lumiére tombe sur la ville,

M' englobe de son spleen.

Les lumieres ne pleuvent plus limpides.

Pourtant je me sens en lumiéres.

Comme si on faisait ma réclame.

Vas -y continue comme ça

Fais de moi un roi, tu sera le rat.

Lorgnant l exceptionnel du fond de la bassesse vers ce que tu a mis en lumiére.

Continue comme ça, fais de moi un roi et toi le rat.

Triturant des propos obsequieux sous deux dents racornis,

Je serai le roi pas le rat.

Me taisant regardant la fange,

en caressant mes phalanges

cassant dedaigneux la faience

Je ne serai pas le rat mais le roi.

 

Mais continue de la sorte,

Ferme toutes les portes.

Fais ma publicité,

J ai besoin de luminosité.

Monter au pantheon

Sans avoir à baisser mon pantalon.

 

Je finirai roi et toi rat.

 

Tristan jarvis.

 

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #Poesie

Repost0

Publié le 1 Février 2019

[ Photos d' erreurs ].
Future song by tristan jarvis.

La vaine impression
De ce siécle cameléon
Où on est passé de
La pudeur.

À la photo de vos teubs
Sur vos t-shirts.
Ne rien plus pouvoir faire
Sans dévoiler chaque atome
De votre arpége.

De la pudeur à la photo de vos teubs.

Si t a pas ta sextape : créve.
Si t a pas 38 000 snaps : créve.
Si tu te tapes pas 25 gars en public : rève.
Manque plus qu un medaillon
Avec un brin de ton être en echantillon,
En echantillon.

De la pudeur à la surexposition.

T est plus un homme
T est un catalogue ikea.
Montrer tout le kit avant de passer au
Montage.
Filez le tournevis avant de gravir la montagne.
Devoiler l attirail avant de gouter au pic.
Sans la glace tout ça me depasse .
Tout ça me depasse...

Anonyme du sexe au visage noir
Aussi noir que leur âme.
Masqué par leur desir
Grisé par leur seul envie de plaire
Je fuis, range mes affaires.
Dans l obscurite mon service trois piéces.

Arpentant les rues vides
Seul est tendue ma main
Serrant le vide .. serrant le vide...
Une vie d amitie.. solitude à aimer.

T.j.

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #Chansons

Repost0

Publié le 17 Novembre 2018

S evader vers tout horizon.
Une certaine envie m'appelle
Tout en regardant sur l ecran.
Caressant l argentique puis,
Du papier glacé.

Les images défilent
Aussi vide qu un art book delavé.
Le soleil accroché dans ses cheveux,
Drapé sous une coupole
 - image arretée sur le noir et blanc fleuri d un instant figeant même le plus âpre des réfractaires -
Les mains sur son torse dénudé ..
Les miennes enfin s'arretent
De tenir ma tête pesante
Pour confondre mes anciennes larmes.
Sur ce bel ephèbe .
- instant argentique pria pour que je revienne au mutique-

Les story défilent
Arpentant la planète terre
Désoeuvrant les objectifs
Parfait sous toutes les poses
Vivre sa vie en regardant celle des autres.

S il parfois se dérobe
C est pour poser des questions
Si j y reponds c est pour se dire
Que ma prose trop longue sera
Que des lignes de plus .. de trop
Partout parsemé.
Pour lui dire qu il enviera
Celui saura l aimer..

Ô qu il sera doux de parcourir ses
Images neuves encore.
Se sentant ridicule d exposer
A tort et a travers des pensees.
Quand certains s exposent
Dans leur beauté corporelle
D autres écrasent des airelles.
Elixir de rève ...
 
S envole, s envole t il
Vers lui ...

Tristan jarvis.

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #Poesie

Repost0

Publié le 12 Octobre 2018

Le tempérament passe encore.

Mais le temps perds amants

N est plus raccord.

Ecoute ces minutes défiler.

Ce bruit bijoutier si minaude encore

Cherche l ébauche et rumine et ribaude.

Extatique, perfide sonne la rythmique.

Dans mon oreille perfide ça sent l' acide.

Ça sonne et s' ébroue.

Ça s' effrite, ça fait bruit dans le cou.

Ça s alarme et puis ça bout.

Jour ou nuit ça devient flou ...

Mis bout à bout les voiles s envolent

Puis c est face.

À soi.

Qu on se retrouve subodorant le prochain adjuvant..

La prochaine melasse de sa soupe à la grimace..

Mais avant que le temps nous rattrape ....

Que faire devant les rapaces...

Laisser le temps faire son affaire..

Le tempérament en avant ...

En avant...

 

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #Poesie

Repost0

Publié le 21 Août 2018

Jamais !
Il est arrivé à mes oreilles
En fin de soirée.
Jamais !!

J'ai ordonné à ce mot
De déguerpir.
Je t ai cherché dans la chambre
Où les étreintes s'empoisonnait.

Jamais !!!
Il stagnait attendant une réaction.
Sur les murs, les oreilles ..
Mais sans vices ..
Se répercutait ,
Les murs innhalaient  mes sévices.

Jamais !!!!
Tentant de dormir au milieu 
De ce marasme.
Mes rèves m inondait de son image.

De ceux que nous ne serons ....
Jamais.

Tristan jarvis.

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #les-verites-sont-brutales

Repost0

Publié le 12 Août 2018

On pense toujours fallatieux
Arpenter sa vie à deux.
Mais le coeur souvent à sens unique
Ne fais pas la bonne nique.

Poser tout sur la table
Comme ta tonsure : rase.
Étaler toute ses cartes.
Résultat : un fool sans as.

Mal au corps, mal au coeur.
Envie de regarder vers l'ailleurs.
Male adroit sur des routes escarpées,
Titubant par la solitude..

Des restaurants version sixieme sens.
Parlant à une chaise vide.
Sirotant des boissons diverses.
Attendant que vienne l averse.

Que vienne l averse...

Tristan jarvis.

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #les-verites-sont-brutales

Repost0

Publié le 28 Juillet 2018

Le coeur dechiré.

Je voudrais enlever mes poignets
Pour les regarder saigner.
Les entendre siffler,
Puis tout regarder s' écouler.

Le coeur dechiré
Irait s' évader.
Pour lécher tout ce flux
Suranné.

Je voudrai retrouver tes bras
Me fondre au creux de toi.
Choses banales de centaines
D'exploration de milliers de chansons.
Mais tu m'a dit soyons amis
Et t est parti avec lui..
Chose banale aussi..
Tu ne m aimes pas..comme je t aime moi.
Que c est chose banale aussi
Emprunté dans l'air du temps
Désormais il s en porte garant.

Les paroles se fondent dans le vent.
Viendront jusqu'à toi.
Sans que ça serve à quoi.
Ton beau sourire n est pas pour moi.

L'hésitation à fini par dire non..
Mes poignets ont arrété de pleurer
Mon coeur dechiré manque à te parler
Les yeux gonflés ... sous un soleil de plomb..
Je cherche vainement a rattraper
Notre complicité..
C est en vain .. tu va me manquer ..
Encore..

Hier la lune était rouge,
Elle à mangé le soleil de plomb.
En à fait une indigestion.
Tu m'avais rien promis
J ai parfois l'air d'un con.

Le silence .. l'imagination
Les bras en disparition
Je cherche dans mes nuits
La beauté de ton corps infini.

Quand parfois la nuit se met
À crier.
Je me réveille trempé,
Je t'ai encore imagé..
Aussi cette relation un peu sublimée.

Diables que j'en avais révé ...

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #les-verites-sont-brutales

Repost0

Publié le 25 Juillet 2018

Le ciel s'était arrangé
Avec la lune pour décupler
Ses rayons.

La vaste plaine ainsi
Éclairée.
Dardait ses amants
Dans un puit clair-obscur.

Au ressenti du dernier râle,
Des profondeurs abyssales.
Dans une baignoire maculé
De pleurs.

Explosait de toutes parts
Quelques formes de bonheur
Disparate.. l eau devint ecarlate.
L eau s' écoula..
Les mains se dessererrent
Enleve de la croupe..
Dernier baiser sur la bouche..

Le crepuscule s effondra
Sur deux nouveaux amants
Laissant en lumiére dans
Une profonde torpeur
L'un reparti seul sur un autre chemin.

Prés des torrents, accompagné de son
Nouvel amant le tourment.
Sur un autre chemin : la distance.
Regardant partir heureux les amants.

Avec en poche les derniers mots
Si troublants.
Seul l amitié sans les étreintes
Et les caressses.
Sans partager les embrassades nocturnes et les bats qui blessent.
Jamais leurs deux noms gravés sur la même plaque à la même adresse.
Le non l a emporté aprés une reflexion de damné.

Le chemin tortueux s elargit laissant la place pour deux à l'un.
Tandis que l autre trouve un banc
À coté d un arbre fleurissant.
Avec lequel il pleure ses gréements.
Tous coulé apparemment.
Il sait qu il doit se relever.
L abattre pour manger ses fruits d espoir..
Mais pour l instant il se tourmente.

Tu va me manquer ....

( a suivre ).

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #les-verites-sont-brutales

Repost0

Publié le 23 Juin 2018

Pas de messages, pas de massages,
Pas d 'institances, pas de danses.

Grelotage en pleine chaleur,
Ballotage de terreur.

Par trop de rêves
S'envolent les mystéres.
Par trop d'espoir,
Finissent les mouchoirs.

Par manque d ' attrait
S en est allé.
Tu savais ne t aimait.
Voulait s amuser.

Maintenant arrive les regrets.
Ceux où tu te retournais
Et l embrasser.
Lui balancer la balancoire
En pleine gueule.
Celle qui fait vomir en definitif

Où tu feule a tue-tête.
Je t aime je t aime je t aime.
Mais comme on sait pas qui c est
Ce je t aime.
On gueule rien.
On s ecroule par terre.
Et on souffre en silence
En silence.
En serrant un truc à lui
Dans tes bras.
Un qui a bien son parfum.
On se souvient des moments heureux
En ecoutant la chanson la plus triste du monde.
Et on illumine la piece noire de ses larmes.
Et quand on en a fait une mare.
On se noie dedans encore plus
Encore plus profondement.
Et on se dit que maintenant
Il est temps vraiment
D etre grand.
De tout lui avouer grandiloquent.

On se releve .. compose son numero.
Mais.il reponds pas.
Il reponds pas. Tu sais pourquoi.
Il t a dit qu il voulait s amuser.
A l heure qu il est . Il en aime un autre.
Il est passe a autre chose.

A autre chose...
 

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #Poesie

Repost0

Publié le 1 Mars 2017

Une lumiėre ėteinte par la fin d'une allumette allumeė.

Le cours d'un lit sans fin appauvrie d"une écluse ėteinte.

Le déchirement sournois d'une page qu'on tourne.

Aux abois délicats d'un miroir sans peine..

Je regarde ces ėclats ternes .. au fond sourit quand même.

Point d'amour..ignorance...délicate essence.

Écartée cette éspérance..

Dans l'ourdi de futiles idėes,

Quelque part..quelqu'un..

M'aimera ou point.

Quelque part..quelques uns m'aiment..

Quelque part.. quelqu un..

L amitie plus forte que l amour...

Qu ensemble on séme pour toujours...

Voir les commentaires

Rédigé par tristan jarvis

Publié dans #Poesie

Repost0